La Coupe du Monde au secours de la grande distribution

Le chiffre d’affaires généré par la vente de produits de grande consommation a progressé de 1,7% au 1er trimestre en Europe (source : Nielsen Growth Reporter). Et avec l’effet « Coupe du Monde », le second trimestre ne devrait pas être mauvais. 

Cette hausse de 1,7% des revenus est dûe principalement à l’augmentation des prix, de 2,3% en moyenne. Car les volumes, eux, se sont contractés de 0,6% ce trimestre.

C’est la Turquie qui a enregistré la plus forte progression en valeur (+9, 7%), suivie par le Portugal (+4,5%) et la Norvège (3,9%).

Au sein des cinq principaux pays d’Europe de l’Ouest, c’est la France (+2,4%) qui a connu la hausse la plus importante.

En revanche, cinq autres pays ont enregistré une chute de leurs ventes, notamment la Pologne et l’Italie (toutes les deux à -2,3%), suivies par le Royaume-Uni avec un repli de -1,6%.

« Le marché européen de la grande distribution est stable mais encore relativement négatif, précise Jean-Jacques Vandenheede, Directeur Europe des Analyses Distribution chez Nielsen. Bien que tous les pays connaissent une hausse des prix, ce n’est pas suffisant pour compenser le recul des volumes observé tout particulièrement dans trois puissances économiques majeures de la région : Royaume-Uni, Allemagne et Italie. Nous nous attendons toutefois à une amélioration des volumes au deuxième trimestre, stimulée par une « fin »de Pâques et l’optimisme général autour de la Coupe du monde de football« .

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s